mercredi 22 octobre 2008

La minute "grouin"

Dans un futur proche, j'aurai créé ma revue militante. Une revue qui vous dira tout sur comment survivre dans un monde socialement inadapté aux faces de grouins que nous sommes (moi et les quelques rares grouins que se cachent pour survivre). Cette revue ventera les mérites des faces de grouins à travers le monde. Le nom de cette revue sifflera à travers les oreilles toujours trop égarées, de la société, standardisée et aquilaine: Le Drozophile engagé. Ce nom tremblera dans les librairies, les boîtes aux lettres, les bibliothèques et... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 22 octobre 2008

Label vital

La Belle dont on ne parle jamais. La Belle avec qui on vit. La belle vie. Sans elle, la pluie n'est jamais rien d'autre que la pluie, mais lorsqu'elle est là, la pluie, c'est le changement, la fraîcheur des journées qui palpitent au rythme de gouttes d'eau sur nos vêtements. Elle et moi sous la pluie, Boulevard de la Cluse, un coin de Paradis gris, un coin de rue humide, nos pas colorés sur le sol, elle en direction du job et moi en direction "d'elle". Je tiens la route, depuis trois ans, oui, je tiens la route. Je... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 20 octobre 2008

La mort fait partie de la vie... et si c'était l'inverse?

Je me suis réveillée ce matin les pieds dans la boue. Je n'ai pas compris si j'avais sombré dans une sorte de folie profonde ou simplement qu'on avait emporté la voiture et qu'on reviendrait me chercher dans peu de temps. Je n'ai pas compris comment mes genous se sont enfoncés si droitement et profondément dans la terre. Non, je n'ai rien compris, si ce n'est que la journée était déjà bien avancée. Et puis, il y a eu ces pensées: la route, le feu rouge, le bitume sec et ma tête s'écorchant sur sa texture granuleuse et brûlante. Un... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 13 septembre 2008

Idieut

Dieu, mon cher Dieu, tu t'es trop fâché. J'en ai ri derrière ma fenêtre à te regarder fendre le ciel. Je sais ce que j'ai fait. Je connais mon erreur. Mais crois-moi, commettre l'irréparable n'est pas si insupportable qu'on le pense. J'ai marché dans la boue toute la nuit et mes bottes crottées, je les ai laissées devant ma porte. A quoi bon traîner mon malheur entre mes murs? Dans la chambre de ma mère, tu m'épies figé dans un cadre imitation "or 24 carats". Dieu, ne me regarde pas ainsi, je t'aime. Je t'aime pour la... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 21 août 2008

Recherche conseiller cérébral

3 questions sur du papier recyclé. Une seconde de silence, une minute de lecture, 1h58 et 59 seconde de calvaire. Ainsi se déroule ma vie le temps d'une matinée. Cherche pas les embrouilles, elles sont là dans ta tête, bien là et je le sens... ça pue la merde. Ca pue la nuit mal achevée. Ca pue la volonté baillante. Le temps ne laisse pas de répis, je ne le sais que trop bien et pourtant, il y a 4 jours encore, je regardais mon jeudi droit dans les yeux. T'es qu'une pauvre ignorante qu'il a bien dû ce dire le con. Ce putain de jeudi... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 août 2008

Green... is the new black

Une mâchoire osseuse, saillante, où tous les doutes se posent et l'on n'a alors que faire du reste du monde. On voudrait plus. Un morceau de chair pâle, dévoilé aux yeux du monde. Je dis bien pâle, car habituellement recouverte de tissu. Une courbe interdite gardée par une pudeur indigeste.  A mes yeux et à ceux des connaisseurs. D'iris en iris, j'ai trébuché dans le noir. Et puis, je suis tombée sur toi, le coeur dans des éclats de "vert". Le chat de la voisine... ou toi, c'est un peu pareil. Après tout, tout est... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 05:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 15 juillet 2008

Amour sablé

A la personne qui ne cherchera plus l'amour, mais le kidnappera... ces mots te sont soufflés sans jugement... Juste parce qu'à chaque jour son inspiration, aujourd'hui, ces lignes pour toi et pour tous les autres qui ont, un jour, dans la tempête, perdu le nord. Un jour, un soir, une année, une âme se donne... au diable ou à l'amour, au fond, c'est un peu pareil: on place son coeur saignant entre les mains de quelqu'un et on ferme les yeux en espérant qu'au creux de ces paumes, il batte encore un peu... et pourquoi pas plus fort.... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 7 juin 2008

Traits tirés

Juin est le mois du soleil, celui qui s'encre dans vos esprits, comme sur une pellicule argentic. Ca y est c'est vraiment l'été cette fois. Les exas ne sont plus qu'une affaire classée. Le sol de Palexpo était mou lorsque je l'ai foulé ce matin. Il était mou de toutes les fatigues qui l'ont frôlé durant deux semaines. La salle d'exas, là, droit devant moi, baignée dans la lumière trop crue de l'échec et du mat. Du mat, oui et même quelque chose sans brillance au fond de leur yeux à ces profs barbares, qui nous guettent face à... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 3 juin 2008

Somewhere over...

Foulant cet humus avec humilité, j'oublie les géométries acides du monde figé, celui d'où je viens, celui que je fuis, celui à qui on attribue toute l'oppulence et la puissance du monde. Le territoire portant l'aboutissement des plus grands hommes en son sein: l'Europe. J'aime l'Europe. Mais encore, qu'est-ce que l'Europe? Vous êtes-vous déjà posé la question? Qu'est-ce que cette entité que l'on appelle Europe? Certains auront en tête l'Europe politique, d'autres une vision floue de "limites" incertaines...quelque part à... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 5 mai 2008

Dieu

DIEU! Mon Dieu que Dieu est bon! Dieu n'a d'yeux que pour nous, pauvres loques humaines. Au fond, dieu ne veut que mon bien. Il m'a donné un corps, quatre membres et vingts doigts, un opulent cerveau, une langue acerbe et quelques autres attributs physiquement remarquables. Dieu n'est ni femme, ni homme. Il n'a, pour ainsi dire, ni bite, ni chatte (quoique je suis sûre qu'il aime les animaux). Dieu est pourtant barbu. C'est un asexué (et asexuel?) à barbe. Une grosse barbe bien fournie. On peut affirmer, sans un soupçon de raillerie,... [Lire la suite]
Posté par Pidy à 04:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]